Splendens factory

Barbara Pravi, ce que sa performance à l’Eurovision nous apprend du Made in France.

Publié : 10 Juin 2021Auteur : Vincent TeilletCatégories :
Down

Autant le reconnaître, nous ne sommes pas, loin s’en faut, des experts du télécrochet européen, unique et kitchissime événement médiatique à l’échelle du continent. Pourtant, cette année, nous avons été séduits par la performance de Barbara Pravi, la magnifique candidate qui portait nos couleurs.

Alors que ces dernières années, nous nous étions égarés dans des castings qui s’inspiraient de certaines audaces gagnantes venues d’Autriche, de Suède ou d’ailleurs sans en avoir la saveur, la France a fait le choix en 2021 d’une artiste telle que nos voisins européens ne pourront jamais en proposer. Tout dans ce choix artistique exprime la France, sa culture, son âme et son charme, y compris dans ce qu’il a de plus désuet.

Plutôt qu’imiter, nous avons assumé notre singularité et le public ne s’y est pas trompé. La voyant sur scène, tout en solitude et sobriété, totalement embarquée dans l’interprétation de son texte, les européens (et au-delà) ont trouvé en Barbara Pravi ce qu’ils attendent de la France. Et ça a marché.

On ne peut s’empêcher de voir dans cette performance un modèle pour la réindustrialisation de notre pays. Au jeu de la mondialisation, la seule carte qui vaut d’être jouée est celle de notre singularité. Chaque pays a la sienne. Assumons la nôtre qui n’est pas dépourvue d’atouts. Nous peinerons toujours à gagner sur le terrain où les autres pays réussissent. Tout comme ceux-ci auront du mal à faire « français » mieux que nous.

Chez Splendens Factory, nous sommes très proches des Forces Françaises de l’Industrie, ce réseau d’entreprises qui se battent pour la réindustrialisation de notre pays, entreprises que nous accompagnons parfois et avec grand plaisir dans leurs projets de croissance.

Nul doute qu’en nous inspirant de Barbara Pravi, nous ferons ensemble un grand pas vers la victoire, en chantant.